L’Édito

L’art à mobylette

Cinq ans ! Il y a cinq ans, nous échafaudions pour la première fois cette manifestation interdisciplinaire et indisciplinée, qui allait voir du côté des arts graphiques, du cinéma, du livre jeunesse... dans un esprit d’ouverture tant des pratiques que des publics.

Expositions, projections, ateliers, rencontres... Laterna magica dessine depuis, dans le monde des images, un paysage aux contours nouveaux. Espace d’expérimentation pour tous, chaque édition offre, près de trois semaines durant, de découvrir le travail de fabricants d’images fixes ou en mouvement, émergents ou majeurs. Et de percevoir le monde sous un angle inédit.

Cette année, paradoxes et cocasseries du réel passeront à la moulinette d’une édition qui s’est donné pour thème l’Absurde ! Une fois de plus, les enfants n’auront pas de mal à rentrer dans la danse. Dès leur plus jeune âge, ils pratiquent avec talent jeux de mots, logique improbable, associations d’idées loufoques, interprétations surprenantes. Autant de surprises du sens auxquelles la raison des adultes se confronte avec joie.

Prenez les formes de couleurs qui maculent l’affiche de cette édition, qu’y voyez-vous ? Jochen Gerner y a vu deux bonhommes sur une mobylette. Et sur ce dessin réalisé par son jeune fils, il est intervenu à l’encre de Chine pour en donner un sens éclaté, en créant un langage d’objets et de signes disparates qui ne semblent pas de prime abord pouvoir cohabiter, ni même exister. À l’imaginaire des enfants, l’artiste fait preuve de répondant.

Proposer à chacun, petits et grands, de faire un pas de côté dans la réalité, voici donc le projet de cette cinquième édition. Faite de fantaisie, d’humour, de rêve et de non-sensé, elle vous guidera sur mille chemins. Notamment sur ceux, surréalistes, du cinéma d’animation tchèque. Et de l’autre côté du miroir, assurément.

Bienvenue une nouvelle fois dans ce pays des possibles,
bienvenue sur Laterna magica !