Hommage à Frédéric Back

Nous proposons quatre films de Frédéric Back, en hommage à un grand nom de l’animation, mais aussi à un homme qui a œuvré toute sa vie pour la préservation des richesses de la planète.

Frédéric Back est né en France en 1924. Il vit à Montréal, Canada depuis 1948. Après s’être consacré à l’enseignement, il apporte son talent à plusieurs séries éducatives de la télévision de Radio-Canada, tout au long des années 50 et 60. Il entre au service de la section d’animation de la Société Radio-Canada en 1968. C’est dans ce contexte que Frédéric Back réalise depuis 30 ans une oeuvre remarquable, saluée par une multitude de récompenses internationales.


Le Fleuve aux grandes eaux

de Frédéric Back

Canada, 1993, 24’

Au commencement était un gigantesque manteau de glace pure qui attendait le printemps de la terre. Puis vint le Fleuve Saint-Laurent et avec lui une faune et une flore immensément riches. Peu à peu les hommes en ont étendu son exploitation, détruisant l’écosystème, jusqu’à faire de ses berges l’un des lieux les plus pollués du continent nord-américain.

Précédé de
La Création des oiseaux
de Frédéric Back
Canada, 1972, 10’
La légende du Loup-hurleur et de Gouseclappe, Dieu des Micmacs, qui transforma les feuilles mortes en oiseaux.

Dès 6 ans.


L’homme qui plantait des arbres

de Frédéric Back

Canada, 1987, 30’

L’Homme qui plantait des arbres, adapté de la nouvelle de Jean Giono, raconte l’histoire d’Elzéard Bouffier, un berger provençal, qui reboise patiemment un coin de pays d’où la vie s’était retirée. Le narrateur voit un paysage désolé et balayé par les vents se transformer graduellement : des sources, des champs cultivés et des villages bourdonnants de vie renaissent au cœur d’une incroyable forêt issue du travail tenace d’un seul homme habité d’une rare générosité.

Précédé de
Crac !
de Frédéric Back
Canada, 1981, 15’
La vie d’une modeste chaise, de sa fabrication à sa mise au rancart. Oscar 1982 du meilleur film d’animation.

Dès 6 ans.