Les Petites formes

Au plus près d’une création contemporaine inventive et libérée des questions de disciplines et de diffusion, Les Petites formes proposent un programme éclectique de films venus du monde entier. Aiguilles dans des bottes de foin, ils sont diffusés hors des circuits traditionnels du cinéma : sur internet, dans les écoles d’art, accompagnent des livres, des expositions, des ateliers... Point de productions body-buildées ici, mais des créations originales et singulières qui nous interpellent par leur économie de moyens et leur inventivité.

Diffusion en continu (45’) à la Galerie Rue Montgrand du 4 au 21 décembre.
Et projection d’une sélection de films (+ quelques surprises) le mercredi 17 à 14h à l’Alcazar.
Entrée libre


Le Petit bonhomme

d’Akinori Oishi

Après avoir étudié la peinture à l’Université d’Art de Kyoto, Akinori Oishi s’oriente vers le multimedia à l’école IAMAS à Ogaki. Il enseigne aujourd’hui à Lausanne et à l’université de Tama de Tokyo. Son travail, exposé à travers le monde, comprend aussi bien des séquences miniatures que de grandes installations interactives. Dans ses animations, jeux, BD ou illustrations, Akinori Oishi invente.

Nous suivrons les aventures ludiques de son Petit bonhomme avec la projection de ses Micro films de deux secondes dans le programme des Petites formes et en continu dans l’espace vidéo de la galerie.

www.aki-air.com
blog.aki-air.com


Bad Job + Le Parc

de Nicolas Mahler

Autriche, 2007. Musique de José Parrondo sur Le Parc.

Né en 1969 à Vienne, en Autriche, où il vit toujours, Nicolas Mahler est un des rares dessinateurs de langue allemande qui émerge dans le milieu exigeant des strips (histoires courtes, de quelques cases, souvent humoristiques et publiées dans la presse). Actif depuis le début des années 90, cet auteur a publié à ce jour près de 30 livres, ainsi que des dessins dans des magazines du monde entier.

Avec ses personnages au long nez, sans oreilles, sans bouche ni yeux, Nicolas Mahler dépeint l’essence même de l’humanité, réduite à sa plus simple expression. Ce trait minimaliste, proche de la caricature, relève à l’aide d’un humour incisif les absurdités et bizarreries de la vie quotidienne. Un humour auquel se mêle souvent la poésie.

www.mahlermuseum.at


Boum

de Gangpol et Mit

France, 2008, 3’

Gangpol und Mit est un duo sonore et visuel composé de deux membres ayant chacun un rôle spécifique : Gangpol s’occupe de la partie musicale, Guillaumit de la partie graphique et video. Leur style se caractérise par une musique électronique contrastée et mélodique, confrontant de nombreuses références, les visuels élaborant des personnages et environnements colorés sur la base de formes géométriques simples. Sous un aspect général ludique et humoristique, apparaissent en permanence des situations étranges, absurdes ou ironiques.
Originaire de Bordeaux, le duo s’est produit au cours des dernières années sous forme de concerts mêlant images et sons à travers le monde.

gangpol.free.fr


Devoïko

de Renaud Perrin

France, 2008, 5’

Né dans les Vosges en 1977, Renaud Perrin a étudié l’illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg et vit actuellement à Marseille. Scénographe, il aime aussi réaliser décors et costumes de théâtre, et a donc également réalisé des films d’animation. Touche à tout, il a illustré des articles de presse (Le Monde, Historia), et de nombreux albums jeunesse : (Repassage chez Les Oiseaux de Passage, Les petits mots d’Alfonso chez Albin Michel Jeunesse, Les fleurs d’Alexandrie chez Actes Sud Junior, De fil en aiguille chez Thierry Magnier...

perrin.renaud.free.fr


Flowerpots

de Rafael Sommerhalder

Grande-Bretagne, 2008, 5’

Rafael Sommerhalder est né à Zurich, en Suisse. Après des études à l’ECAL, l’Université d’Art et de design de Lausanne, il s’essaie au film de fiction, mais c’est bien l’animation qui va lui permettre de faire connaître son talent. Il travaille, selon ses mots, dans le vrai monde durant quelques années, monte uen société avec un ami, mais insatisfait, se décide à retourner à l’Université et porte son choix sur le prestigieux Royal College of Art de Londres.

Flowerpots est son projet de première année. Un essai réussi puisque ce film a remporté en 2008 le Adobe Design Achievement Awards !

www.rca.ac.uk
www.crictor.ch


La Limite

d’Anne Herbauts

Belgique, 2007, 17’

Projection unique le 3/12 à 19h

Née en 1975, Anne Herbauts est diplômée de l’Académie des beaux-arts de Bruxelles. Elle a déjà réalisé une trentaine d’ouvrages d’une grande sensibilité... Elle a reçu en 2003 le prix Baobab au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse pour Et trois corneilles.

Elle viendra à Marseille nous présenter son troisième film, et accompagner une rencontre autour d’Alice le jeudi 4 décembre à 11h.


Le Premier qui parle

par 17 enfants sous la direction de Marie-jo Long

France, 2007, 5’

"Il y a bien longtemps, dans une belle maison, vivaient un oiseau et une grenouille, tous les deux très gourmands… "
Tourné dans la Cour de la Vieille Charité à Marseille, ce film est librement inspiré d’un conte malien du même titre.

Atelier de réalisation coordonné par l’association Tilt. Prix du Public Jury Défi Jeunes 2007.

cinetilt.blogspot.com


Middle Dog Gets Angry

de George Gendi

Grande Bretagne, 2006, 4’

George Gendi vit et travaille à Londres. En 2006, il obtient son diplome au Royal College of Art de Londres et travaille comme cinéaste d’animation depuis. Il collabore actuellement sur un projet de court-métrage d’animation avec ses deux frères.

Middle dog gets angry était son projet de première année au RCA. Il a été crée originellement pour un projet de l’Unicef. Il nous raconte l’histoire des trois chiens antagonistes qui finissent par s’entendre, en musique...

gendipictures.com


Monsters

de Jean Jullien

Grande Bretagne, 2008, 7’. Musique de Niwouinwouin.
En collaboration avec Nicolas Jullien.

Jean Jullien vit et travaille à Londres, il termine actuellement un Bachelor en Design graphique à Central Saint Martins en parallèle de ses activités professionnelles.

" Récemment, j’ai cherché à prendre de la distance avec l’outil informatique dans ma production d’images. Ce changement intervient comme une réaction logique vis-à-vis de ce que je considère être un risque de standardisation dû à l’usage systématique de cet outil dans la création graphique. Le « retour » à des pratiques brutes tel que le découpage, le pliage et le collage m’apparaît en effet comme un moyen ludique de créer, suggérant une proximité avec le lecteur, un aspect « fait main » qui rapproche, là où la froideur de l’outil digital pourrait créer une distance."

jeanjullien.com
www.niwouinwouin.com


More Cinema, More Europe + United Arrows

de Gianluigi Toccafondo

Italie, Japon, 1992-2001

Peintre, illustrateur, graphiste et réalisateur italien né à San Marino en 1965 Gianluigi Toccafondo est l’un des plus grands cinéastes d’animation contemporains. Après des études à l’Institut des Beaux-Arts d’Urbino, Gianluigi Toccafondo se tourne vers le court-métrage d’animation. Depuis le début des années 90 il développe un univers graphique fantasmagorique au travers de ses réalisations dans le domaine du cinéma image par image. Il expérimente la pratique de la peinture animée dans une grande poésie du mouvement des formes et des couleurs.

Invité d’honneur de la 3e édition de Laterna magica, nous avions alors présenté à Marseille une rétrospective de ses films et une importante exposition de dessins originaux. Nous poursuivons notre découverte de son univers avec ces trois films publicitaires, dont un a reçu le Tokyo ADC Grand-prix in 1999.


Muto

de Blu

Italie, 2008, 7’. Musique d’Andrea Matrignoni.

Blu inscrit sa démarche artistique dans une passion pour le dessin, et l’intervention dans les espaces publics (de préférence illégale...). Nourri d’une culture urbaine du graffiti, il développe depuis de nombreuses années un travail personnel et singulier qui fait un va-et-vient continu entre ses carnets de croquis et les murs des villes qu’il investit. Il joue des architectures, s’en inspire, pour créer des fresques murales fantastiques, qui parfois s’animent... comme ici dans ce projet réalisé à Baden.

Ce film a reçu de très nombreux prix dont le Best Original Design, Animation Block Party 2008, New York ; Best Experimental/abstract short, Ottawa International Animation Festival 2008 ; Special Prize of the Jury, Uppsala Short film festival...

blublu.org


Penguin & Dog + Nightmare after Christmas

de Marko Turunen

Finlande, 2004-2005, 5’

Marko Turunen est né en 1973 à Kotka en Finlande. Après des études aux Beaux-Arts de Turku, il entame ses premières publications dès 1991 dans la presse, puis publie lui même ses BD à travers la structure Daada Books où l’on retrouve aussi d’autres jeunes auteurs de BD alternative finlandaises

Les romans à l’eau de rose, la SF américaine, le manga mais aussi son quotidien ont permis à Marko Turunen de se constituer un univers qui lui est propre. Imprégné de ces références multiples, le dessinateur finlandais compose des récits fascinants qui troublent le lecteur par leur monde à la fois familier et fantasmagorique. En France, le Frémok a publié L’Amour au dernier regard, puis La mort rôde ici et Base. Ce sont ses petits films d’animation, où apparaissent ses personnages étranges et décalés, que nous vous proposons de découvrir.

daadabooks.com
www.fremok.org