Jochen Gerner

Sciences plastiques

Gardez-le comme un secret, mais sachez qu’il existe deux Jochen Gerner. Il y en a un qui participe au renouveau salvateur de la bande dessinée en France depuis le début des années 90, en réinventant des formes et des narrations singulières. Dernier coup de marteau en date : Contre la bande dessinée, précisément, chez l’Association. Ce Jochen Gerner-là livre à chaque publication une incroyable famille de personnages, signes, mots, bulles, etc... dans une certaine abondance ordonnée de traits à l’encre de Chine. Il dévoile.

L’autre Jochen Gerner, lui, développe un certain penchant pour la tabula rasa. Il n’y va pas par quatre chemins avec les images qui lui passent sous le pinceau, il recouvre. Une sorte de passage au caviar radical qui ne fait subsister de l’image recouverte que quelques bribes, et qui en fait se dégager une nouvelle signification, portée par un langage conceptuel de couleurs et de signes. Comme pour la série d’images publiée par Fotokino : Marseille, Panorama Polaire.

Parfois les deux Jochen Gerner se rencontrent. Ils ont beaucoup de points communs, à commencer par cette approche ludique et enthousiasmante du dessin, ce plaisir de la contrainte aussi. Parfois aussi ils sont trois ! Comme dans l’affiche réalisée pour Laterna magica qui synthétise le travail commun de cette foule de Gerner. (cf. l’édito). Une synthèse que cette exposition tente de dresser à travers un large choix de dessins très récents ou plus anciens.

Exposition du 4 au 21 décembre
Galerie Rue Montgrand

du mardi au vendredi de 14h30 à 18h
samedi et dimanche de 11h à 18h

vernissage mercredi 3 décembre à 17h

+ Rencontre sur les ondes de Radio Grenouille 88.8fm le 1er décembre à 17h dans Le 5 à 7.


Marseille, Panorama polaire

de Jochen Gerner

Chaque année à l’occasion de Laterna magica, Fotokino propose à l’un des artistes invités de réaliser une série d’images inédites qui fera l’objet d’une publication. La collection des ouvrages compte désormais un cinquième opus avec ce Marseille, Panorama polaire imaginé par Jochen Gerner. Une série de huit images de la cité phocéenne, huit cartes postales recouvertes qui nous dévoilent une ville inédite en pleine glaciation.

Ouvrage Marseille, Panorama polaire (accordéon 8 images, 7 euros) disponible par correspondance (frais de port 1 euro) et sur les librairies de Laterna magica.