Le Bal des animaux

Une séance composée de cinq films rares venus du froid, qui nous rappellera qu’il faut toujours se méfier du loup, nous apprendra pourquoi le corbeau est noir et que le Lemming est un sacré coquin !

Dès 4 ans
Dimanche 28 novembre et mercredi 15 décembre à 16h
Les Variétés

Une séance composée de 5 films :


Ciné-concert avec Gildas Étévenard

Pierre et le loup

de Caroline Leaf

États-Unis, 1969, 10’

Pierre vit dans la campagne avec son grand-père. Un jour, il laisse la porte du jardin ouverte...

Pour débuter la séance, un ciné-concert de poche inédit avec l’adaptation virtuose en sable animé du conte de Prokofiev, accompagné d’une création musicale jouée en direct par Gildas Étévenard (percussions, gordon, objets sonores, flûte...).

Gildas Étévenard collabore avec Akosh.S depuis 2000 et avec Josef Nadj depuis 2006 sur plusieurs spectacles (Asobu, Paysage après l’orage, Entracte). Gildas avait déjà imaginé pour Laterna magica une composition originale sur Le Bonheur d’Alexandre Medvedkine.


Les Animaux en marche

de Grant Munro et Ron Tunis

Canada, 1966, 10’

Un garçonnet s’en donne à coeur joie en compagnie d’un singe, d’un cheval, d’un serpent et d’un marsouin. Il y a peu de choses que l’enfant puisse faire et que l’un ou l’autre des animaux ne réussisse avec brio...


Le Hibou et le Corbeau

de Co Hoedeman

Canada, 1973, 7’

Dans un igloo construit selon les normes en usage chez les Inuit, un hibou et un corbeau tracent, avec de petits os de phoque, le contour d’un igloo miniature, puis passent à un autre divertissement qui consiste à se peindre le plumage avec de la suie jusqu’à ce que flanche la patience du hibou... Les marionnettes et les décors ont été fabriqués selon des dessins ou modèles authentiques et la bande sonore, où alternent conversation et chants inuits, crée l’ambiance nécessaire au déroulement de la légende.


Le Mariage du hibou

de Caroline Leaf

Canada, 1974, 7’

C’est l’histoire de ce pauvre hibou qui épouse une oie ; elle lui donne une progéniture, mais quand vient le temps pour les oies d’écouter la nature qui les appelle à la migration, papa hibou ne peut suivre sa famille sans risques. Une nouvelle fable inuit teintée d’humour portée par la superbe technique en sable animé de Caroline Leaf.


Le Hibou et le Lemming

de Co Hoedeman

Canada, 1971, 6’

Le hibou se croit malin. Mais bien plus malin est le Lemming ! Les décors et les chants exécutés par des artistes inuits confèrent une indéniable authenticité à ce film en marionnettes animées, et contribuent à recréer l’atmosphère d’une culture en voie de disparition.