Vendredi 22 septembre à 19h

Rencontre / Lancement

Avec Francesca Cozzolino et Joëlle Zask

Ci-dessus : © Murale réalise par Francesco Del Casino, 1977.
Photo : Helène Degrandpré

Entrée libre
Durée : 1h

Studio Fotokino
33 allée Léon Gambetta
13001 Marseille

09 81 65 26 44

À l’issue de la rencontre nous vous convions à un petit apéritif Sarde en compagnie des intervenantes et de l’équipe de Fotokino.

Peindre pour agir. Muralisme et politique en Sardaigne est une enquête sur la peinture murale à Orgosolo (Sardaigne) qui s’intéresse à l’impact de l’image et de l’écriture dans l’espace public.

Son auteure, Francesca Cozzolino, présentera l’ouvrage, accompagnée de Joëlle Zask qui reviendra sur les liens entre art, politique et commun, développés dans l’ouvrage Outdoor Art. La sculpture et ses lieux (La Découverte, 2013)].

Cette rencontre sera l’occasion d’un dialogue autour des enjeux politiques, des pratiques artistiques et de la manière dont elles peuvent activer des espaces d’expérimentation sociale.

Docteure en anthropologie sociale et culturelle, Francesca Cozzolino enseigne les sciences humaines et sociales à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD-PSL, Research University, Paris). Chercheuse à EnsadLab (Laboratoire de recherche en art et design de l’EnsAD) et membre affilié au Lesc (Laboratoire d’ethnologie et sociologie comparative de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), elle est spécialisée dans l’ethnographie des pratiques artistiques. Ses travaux de recherche se situent à la croisée de l’anthropologie de l’art, des études sur la culture matérielle et des visual studies.

Joëlle Zask est philosophe, spécialiste de philosophie politique et du pragmatisme, maître de conférence HDR à l’Université de Provence. Elle a traduit et introduit en France les œuvres de John Dewey. Elle s’intéresse aux conditions culturelles de nos représentations politiques et ses travaux portent sur les enjeux politiques de l’opinion publique, la création artistique et la participation démocratique, ainsi que l’art public. Ces travaux ont donné lieu à plusieurs publications, dont « La démocratie aux champs », La Découverte, 2016 ; « Outdoor Art. La sculpture et ses lieux », La Découverte, 2013 ; « Participer. Essai sur les formes démocratiques de la participation », Le bord de l’eau, 2011 ; « Art et démocratie. Les peuples de l’art », PUR, 2003.