Séance ARTE

Exhibition

Durée du programme 2h06’ (3x42’)

Toute l’année, la Délégation aux Actions Culturelles d’ARTE soutient des festivals partout en France et accompagne leur programmation en créant des événements et des rencontres au plus près du public.

Partenaire du festival Laterna Magica, ARTE propose à tous les curieux de découvrir 3 films de la série documentaire Exhibition autour du paysage, thème central de cette édition 2007, mais aussi de la maison et de l’arbre.

Exhibition est une émission culturelle consacrée à la création contemporaine, qui aborde tous les domaines de l’art, sans distinction ni hiérarchie de genres ou de média : art vidéo, jeux vidéo, design industriel, architecture, cinéma underground, graphisme, performance…

Dès 8 ans.


Le Paysage

de Christophe Loizillon

France, 2004, 42’

Aller au-delà du paysage comme simple décor, fond de tableau ou papier peint du monde : telle est la passion des créateurs et penseurs réunis ici, qui font du paysage un sujet à part entière.

Le paysagiste Gilles Clément, inventeur du "jardin en mouvement", a repensé la notion de paysage et a notamment réalisé l’aménagement du parc André-Citroën à Paris. Le plasticien Michel Blazy crée des univers éphémères avec des plantes et des paysages en décomposition, à partir desquels il réalise des films à la beauté inquiétante. L’artiste de land art Robert Smithson a réalisé dans les années 70 une très longue jetée en forme de spirale, intitulée Spiral Jetty, qui s’enroule au centre du Grand Lac Salé (Utah) : projection de ce film mythique. Michel Gondry a réalisé un film culte pour le morceau Star guitar du groupe Chemical Brothers...


La Maison

de Sébastien Pluot

France, 2004, 42’

La maison abrite nos corps, nos gestes, mais aussi nos rêves. Quand les artistes s’en emparent, elle devient l’espace de tous les fantasmes, une sorte de maison laboratoire.

L’architecte sévillan Santiago Cirugeda Parejo propose des modes d’emploi pour étendre la surface habitable de sa maison. Zbig Rybczynski a réalisé Tango (1981), vertigineuse chorégraphie de corps qui traversent une maison. Pour sa sculpture House, Rachel Whiteread a fait un moulage de l’intérieur d’une maison victorienne. Dans la performance de Gordon Matta-Clark, intitulée Splitting, on le voit découper une maison dans le sens de la largeur. Les artistes Christophe Berdaguer et Marie Péjus envisagent la destruction progressive de l’habitat avec les Maisons qui meurent...


L’Arbre

de Bruno Ulmer

France, 2005, 42’

Le risque, à propos de l’arbre, serait de raconter une histoire gentiment new age. L’arbre pourrait alors masquer la forêt de nos curiosités, qui ont pour objet les frayeurs de l’enfance.

Les Grands Arbres de Giuseppe Penone sont de vrais arbres dont il retire l’écorce pour trouver le cœur. Andreas Wenning réalise des cabanes : des résidences habitables, suspendues dans les arbres. Le film I d’Edmond Carrère installe une angoisse aussi impalpable qu’une peur d’enfant perdu dans une forêt. Les photographies de forêts prises par Éric Poitevin s’emparent d’un morceau de réel pour en faire une composition esthétique. Avec la vidéo Touching Nature, Martin Takken nous emmène dans une promenade champêtre guidée par sa caméra...