loader image
Fotokino | Émilie Fayet – Brunch NorenFotokino | Émilie Fayet – Brunch Noren

december, 2022

Émilie Fayet – Brunch Norendémonstration de teinture et brunchTags:Other,Exhibitions,Laterna Magicasunday 4 december10h30 - 13h00 Les Eaux de Mars More info

Emilie Fayet Eau de Mars

Event Details

Teindre et cuisiner, c’est un peu la même tambouille. On procède à des opérations complexes qui transforment la matière et réveillent les sens. L'exposition « Noren » d'Émilie Fayet est ainsi une ode à l’artisanat, à la lenteur et la précision de ces gestes qui rendent la cuisine merveilleuse et les objets remarquables. Les pièces présentées ici sont issues de ses recherches sur le Bogolan, une technique de teinture d’Afrique de l’Ouest, dont elle nous fera une démonstration ce dimanche matin, à l'occasion d'un brunch que l'équipe des Eaux de Mars aura confectionné spécialement pour l'occasion.

Le Noren est un rideau japonais court et fendu, qui protège du froid et sert d’enseigne aux restaurants. Les tissus ornementés d’Émilie Fayet s’inspirent autant de la radicalité formelle de ce dernier que de la finesse des dentelles des brise-bises(1). Ces deux rideaux traditionnels délimitent, cachent, protègent ou bien invitent à entrer. Ils sont à la fois objet usuel modeste et œuvre d’art précieuse. On raconte que jusqu’au milieu du XXe siècle au Japon, les clients des restaurants avaient l’habitude de s’essuyer les mains sur les noren en sortant. Plus un noren était sale, plus il était signe de la respectabilité du lieu. Ici, ce sont des motifs noirs qui ont marqué leurs empreintes pour rendre hommage à la cuisine du lieu. Ils sont le résultat d’une réaction chimique connue dans l’histoire de la teinture, celle des tanins mélangés au fer. La technique utilisée s’inspire de l’art traditionnel du Bogolan originaire du Mali. Elle consiste à peindre des formes avec de la boue ferreuse sur du coton teint avec des plantes. À l’instar d’une cheffe qui se fournit au marché paysan local, Émilie Fayet travaille à partir des ressources de son environnement : draps anciens, galles de chêne pour la teinture et argile de Saint-André(2) pour les motifs.

(1) Le brise-bise est un petit voilage que l’on accrochait aux fenêtres pour arrêter les courants d’air et se cacher de l’extérieur.
(2) L’argile provient de la carrière de Puyloubier et a été récupérée dans tuilerie Monier, la dernière de Marseille encore en marche.

Infos complémentaires

Brunch 22 € (boisson non comprise) • Sur réservation auprès des Eaux de Mars, 04 91 07 61 36 • Exposition jusqu'au 18 décembre.

 

Related Events

Time

sun 04.12.22, 10h30 - sun 04.12.22, 01h00

Location

Les Eaux de Mars

135 rue consolat, 13001 Marseille


X
X
X
X